Partagez|
avatar
Messages : 327
Date d'inscription : 07/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Comté de Douves Ven 11 Mai - 18:14
Comté de Douves
Dirigeant
Comte actuel : Antoine VII de Douves (PNJ)
Héritier : Joueur
Prétendants : Raimbaut de Saint-Galans (PNJ) [pour la vicomté de Mérigarde] ; [joueur] de Rieux [pour le comté de Douves].
Suzerains : Roi des Landes (pour le comté de Douves) ; Duc de Cahogne (pour la vicomté de Mérigarde).
Vassaux : [...].
Domaine
Grandes villes : 2
Villes moyenne : 2
Seigneuries : 184

Economie
Feux fiscaux : 42 800
Prospérité : 1
Quotité par tête : 1,4 livres
Revenu des impôts : 59 920 livres/mois
Production : 1
Revenu production : 39 760 livres/mois
Autres : 0 livres/mois

Revenu total : 99 680 livres/mois
Agitation
En héritant de la vicomté de Mérigarde, le Comte de Douves est redevenu un puissant prince féodal, surpassant même son suzerain, le Duc de Cahogne. Cela a entraîné de grands troubles dans la principauté, le Duc voyant d'un très mauvais oeil la montée en puissance de son vassal.
De plus, la ville de Saint-Galant supporte assez mal son nouveau suzerain et les habitants aimeraient obtenir les même droits que leur voisin d'Argentière à qui le Duc de Cahogne a accordé une charte. L'envie de liberté risque d'emporter aussi les citoyens de Douves et les autres villes, telle une épidémie.
avatar
Messages : 327
Date d'inscription : 07/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comté de Douves Ven 11 Mai - 18:15
Cour

Antoine VII de Douves
Diplomatie : 65 ; Intendance : 45.
Bonus : aucun.
Comte de Douves et Vicomte de Mérigarde par son mariage avec Béatrice de Saint-Galant, Antoine VII est celui qui redora le blason de sa maison, terni depuis le règne du Roi Hubert Ier. Sous ses airs détachés et apathiques, Antoine cache en réalité un être ambitieux et machiavélique.
Comme si toute l'humiliation subit par sa famille au cour des siècles ressortait en lui, Antoine s'est donné pour mission de venger les siens. Il voue une haine terrible pour son père, qu'il considère comme un traître pour s'être allié au Roi, et vomi sur Lothaire IV et ses alliés.
C'est un manipulateur doublé d'un menteur terrible.
Malgré ses péchés, c'est un homme pieux, même très zélé, abominant les hérétiques et les infidèles,
vouant une haine féroce pour les derzis, méprisant tout ceux qui prônent la tolérance.
Adorant Dieu avec passion, n'hésitant pas à se flageller pour expier ses fautes, Antoine passe pour un fou, même pour les religieux.

Béatrice de Saint-Galant
Intrigue : 65 ; Diplomatie : 40.
Bonus : aucun. - Poste : aucun.
Fille aînée du Vicomte de Mérigarde, Béatrice l'héritière de la vicomté, qu'elle offrit par son mariage à son époux Antoine VII.
Béatrice partage les ambitions de son époux et plusieurs de ses traits de caractère, ce qui en fait un couple fusionnel. Elle est cupide et sans scrupules, n'hésitant pas à éliminer ceux qui se mettent en travers de son chemin pour s'accrocher comme une sangsue aux plus hautes sphères du pouvoir.
Bien que moins pieuse que son époux, elle partage sont zèle et sa haine de l'infidèle.

Pierre de Douves
Martial : 70 ; Intrigue : 35.
Bonus : aucun. - Poste : aucun. 
Second fils de Pierre IV et frère cadet d'Antoine VII. En tant que fils puîné, Pierre était destiné à une carrière ecclésiastique, mais sa nature rebelle et destructrice lui a valu son renvoi de l'abbaye où il était formé.
A cause de cela, il se brouilla avec son père et quitta le comté pour voyager. Il se fit tour à tour mercenaire, pirate, contrebandier et garde du corps, hésita à se faire routier avant de revenir dans son pays lorsqu'il apprit la mort de son père. Sous ses apparences de fidèle serviteur du Comte, Pierre reste un homme très ambiguë et on ne sais véritablement où va son allégeance. Il reste très secret sur les crimes qu'il a commis lorsqu'il était sur les routes, mais grâce à ça il possède un réseau d'ami dans tout le Royaume.

Yvon de Lanlyn
Érudition : 65 ; Diplomatie : 40.
Bonus : aucun. - Poste : Chancelier.
Yvon de Lanlyn est un moine cramoisi originaire de Pérignan. Traducteur dans une abbaye, il se lia d'amitié avec le Comte de Douves qui le nomma précepteur de son fils. Devenant un proche de la cour, il entra au Conseil et occupe depuis le poste de Chancelier.
Yvon est un homme droit et sincère, vivant dans la dévotion et la prière. Il agit toujours pour le bien du Comté avant tout, quitte à se sacrifier lui même. Il est très proche de la famille comtale.

Olivier d'Argrançon
Martial : 65 ; Intrigue : 40.
Bonus : aucun. - Titre : Maréchal.
Olivier d'Argrançon est un petit noble de la région de Saint-Galant-des-Monts dont la famille est depuis des générations des serviteurs fidèles des Vicomtes.
Le changement de dynastie à la tête de Mérigarde n'a pas entamé sa loyauté ; tout comme ses ancêtres, Olivier continue de servir le Vicomte avec honneur, peu importe qu'il soit légitime ou non. C'est un brillant soldat, très bon chef de guerre. Il est magnanime et juste, mais il sait être dur quand il le faut.

Robert de Bru
Martial : 60 ; Intrigue : 30.
Bonus : aucun. - Titre : Sénéchal.
Robert est un chevalier issu de la petite noblesse de Douves. C'est un homme belliqueux et sournois. Ses talents militaires sont aussi bons que son habilité politique est mauvaise. Robert est avant tout un soldat, un chef de guerre, plus qu'un diplomate. Ambitieux, il rêve de terres et de prestige.


Roger de Bru
Intendance : 60 ; Diplomatie : 40.
Bonus : aucun. - Titre : Bailli.
Roger de Bru est le frère de Robert de Bru.
Roger est le pendant inverse de son frère, moins habile avec les armes, il est plus intelligent et plus rusé. C'est un gestionnaire averti et un bon parleur, connaisseur de la rhétorique et de la logique. Roger ne partage pas les ambitions de son frère. Très pieux, on le dit prêt à s'engager dans les ordres.

avatar
Messages : 327
Date d'inscription : 07/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comté de Douves Dim 23 Sep - 17:34
Gouvernement et relations

Membres du Conseil
Chancelier : Yvon de Lanlyn
Maréchal : Olivier d'Argrançon
Sénéchal : Robert de Bru
Viguiers et baillis
• Roger de Bru
• [...]
Alliés
• aucun
Guerres et conflits en cours
• aucun


Finances

Garde comtale
- 500 fantassins
- 200 arbalétriers
- 100 sergents
- 20 chevaliers

La Compagnie de Sinople
- 5 000 fantassins
- 2 000 archers
- 2 000 arbalétriers
- 1 500 sergents
- 500 éclaireurs
- 200 sapeurs
- 200 artilleurs
- 800 chevaliers

La Compagnie des Archers-Francs
- 500 archers longs

Ost totale : 10 700 soldats
Armée privée : 13 520 soldats
Armée totale :  24 220 soldats
Flotte totale : 0 bateaux

Finances

Système fiscal
- Cens : +0,6
- Taille : +0,5
- Tonlieu : +0,3
• Quotité totale : 1,4 livres/mois

Revenus mensuels :
- Impôts : +59 920 livres/mois
- Production : +39 760 livres/mois
- Redevances des chartes de franchise : + 0 livres/mois
- Intérêts : +0 livres/mois
- Tribus : +0 livres/mois
- Dîmes inféodée : +0 livres/mois
• Total : +99 680 livres

Dépenses :
- Salaire : -580 livres/mois
Salaires détaillés:
 
- Dons : -5 000 livres/mois (Abbaye Rouge) ; -5 000 livres/mois (Évêché de Douves)
- Fief-rente : -0 livres/mois
- Armée : -66 300 livres/mois
- Flotte :  -0 livres/mois
- Dettes : -0 livres/mois
(- Corruption :  -0 livres/mois)
• Total : -76 880 livres/mois (reste : +22 800 livres)

Dettes :
• Total : 0 livres

Trésor : 36 341 livres.

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Comté de Douves
Comté de Douves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La Comté
» La Comté, une jolie utopie ?
» Le poste des Shirriffs (autorisation d'entrée en Comté) et Caserne
» Chanson pour ma Comté.
» La Comté ... Sacquet ... [Nazguls]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Casus Belli :: Administration :: A d m i n i s t r a t i o n :: Gestion :: Principautés féodales-