Partagez
Armarius
Messages : 398
Date d'inscription : 07/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Lignages Lignages Icon_minitimeDim 31 Mar - 21:49
Liste des maisons

Lignages U993
Lignages Aygf
Lignages L54g
Lignages Ls3x

Armarius
Messages : 398
Date d'inscription : 07/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lignages Lignages Icon_minitimeMar 2 Avr - 16:46
Maison ducale
Lignages U993
La maison de Bohain est la famille régnant sur le duché de Cahogne depuis 1191. Elle est aussi appelée deuxième maison de Cahogne.
Originaire du Pays-Plat, les Bohains sont d'abord vidames de l'Abbaye de Broquigny avant de devenir seigneurs de Belfort. Sous Lothaire l'Ancien, ils deviennent l'une des plus importantes familles des Franges Orientales. En 1150, Hubert de Bohain devient l'un des compagnons du duc de Cahogne Hugues Ier avec qui il part en croisade. L'amitié entre les deux seigneurs s'illustrera par le mariage du fils de Hubert, Lothaire, avec la fille puînée de Hugues, Jeanne de Cahogne.
En 1190, le plus jeune fils du couple, Lothaire le Jeune, est adopté par sa tante la duchesse Clotilde l'Emperesse. Il devient l'héritier du trône et duc l'année d'après. Recueillant l'héritage de la maison de Cahogne et de la maison de Bohain, Lothaire devient l'un des plus puissants princes de l'Empire.
Depuis, les descendants de Lothaire règnent sur la Cahogne.

Branches cadettes
La maison Bohain se divise en deux branches cadettes issues de la branche principale, né des apanages à partir de Lothaire le Jeune.
Les Porez sont issus de Raoul, second fils du duc Lothaire le Jeune et comte de Porez à partir de 1233. Son fils Lothaire meurt sans héritier mâle légitime et sa fille Clotilde hérite du comté.
Les Vaudrincourt descendent d'Hubert Ier, fait comte de Vaudrincourt en 1254, à la mort d'Hugues II de Cahogne. Ayant abdiqué pour entrer dans l'ordre des chevaliers Porte-Croix, son jeune fils, Hubert II de Vaudrincourt, hérite de son domaine, mais trop jeune pour régner lui même, il est placé sous la régence de son oncle, le duc Hugues III, puis de son cousin, Eudes II.


Membres
Lignages Xhpg
Lignages G1ge
Lignages Xhe7
Lignages U59e
Lignages Cxza
Lignages B7hq
Lignages 7ysd








Lignages 89lw
Lignages Xhpg














Généalogie:
 
Armarius
Messages : 398
Date d'inscription : 07/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lignages Lignages Icon_minitimeMar 2 Avr - 16:50
Maisons du duché




Lignages Aygf
Maison d'Annequin
D'après la chronique de l'abbaye de Montaubâtre qui retrace l'histoire de la famille, la maison d'Annequin aurait été fondée par Jean le Forestier, gardien d'une forêt ducale, ce qui expliquerait la présence d'un pommier sur les armoiries familiales. La chronique fera de Jean un héros fondateur, anobli et nommé châtelain d'Annequin par le duc Foulque le Libérateur.
Par une adroite politique maritale, les Annequins vont rapidement s'élever. Mais la famille ne prendra réellement son envol qu'avec Pierre le Roux, qui devient vidame de Montaubâtre et baron de Maheulle par son mariage avec l'héritière Ermangarde en 1004. La fortune de Pierre, fondée sur la propriété terrienne, lui permettra de se constituer une forte clientèle et d'intégrer les hautes sphères de la féodalité. En 1061 apparaît dans les textes Pierre IV, sénéchal du duc de Cahogne Thierry l'Aigle, qui rejoint l'ost ducal avec 200 chevaliers pour éteindre la révolte des teinturiers.
Lors du Grand Interrègne, les Annequins seront des rivaux de Raoul Ier pour la restauration du duché, mais Robert d'Annequin sera battu par Eudes de Cahogne et le traité de Saint-Clare fera entrer la famille dans le giron des ducs par le mariage de Robert et d'Agnès, sœur de Eudes.

Aujourd'hui, la maison d'Annequin est l'une des familles les plus influentes de Cahogne. Grands propriétaires terriens, avec un domaine de plus de 150 000 hectares, ils possèdent le plus grand patrimoine après les ducs.
Les Annequin incarnent la tradition chevaleresque des Landes. Ils sont très attachés à la terre et aux coutumes ancestrales et aiment à se présenter comme le dernier rempart de la modernisation. Ce sont des défenseurs de la féodalité et du droit seigneurial, des opposants aux légistes issus de la roture qui s’émissent de plus en plus dans les affaires du duché.
Les Annequins ont à cœur de promouvoir la chevalerie et participent régulièrement aux tournois.
Domaine : 151 133 hectares (4 534 livres/mois)
Membres connus :
Lignages Gvo1
Lignages 0e2s
Lignages 0s0e
Lignages 1481718366-pnj56
Lignages Gty7
Lignages 9sde







Généalogie:
 





Lignages L54g
Maison de Saint-Saëns
La famille de Saint-Saëns apparaît pour la première fois dans les chroniques avec Simon le Rusé, chevalier-lige du duc Bertrand II, et son action d'éclat lors de la prise du château de Montclare en 979. Usant de fourberie, Simon parviendra à faire ouvrir les portes du château assiégé en prétextant la négociation d'un traité de paix, mais lors du banquet avec le châtelain, il fera massacrer le maître des lieux et toute sa famille. Le duc lui confiera alors la garde du château, débutant ainsi la formidable carrière des Saint-Saëns. Cet événement fondateur va conditionner la réputation de la famille pour des siècles et c'est pour cela qu'au cours du XIIème siècle, les Saint-Saëns tenteront de changer l'histoire en faisant remonter leurs origines au héros légendaire Valian des Monts, le chevalier de la Rose, qui aurait vaincu en combat singulier le Tarasque, dragon mythique habitant la  montagne de la Crête.
Lors du Grand Interrègne, les Saint-Saëns seront parmi les premiers soutiens de Raoul Ier, alors comte palatin des Landes, voyant là une occasion d'agrandir leur influence en s'alliant à un puissant seigneur.

Les Saint-Saëns doivent leur nom à la fondation d'une abbaye placée sous la protection de saint Saëns, patron des orfèvres.
Maison turbulente, on donne à la famille de Saint-Saëns une sinistre réputation, pas démérité mais certainement exagérée. On les accuse de complots, d'empoissonnement, d'assassinats violents, de fratricides, d'inceste et même de sorcellerie, contribuant à faire de cette famille le symbole de la décadence de la noblesse. Dynastie adepte du mécénat et du collectionnisme, l'hôtel des Epinettes à Soulans, propriété des Saint-Saëns, est un vrai musée. Il regorgent de pièces d'Histoire, d'objets exotiques et d'ossement d'animaux étranges. C'est aussi un haut lieu de festivité de la capitale.
Les Saint-Saëns se sont reconvertis dans l'administration, accordant à leurs enfants une éducation intellectuelle, tournée vers les lettres et les chiffres plus que vers les armes. Même s'ils gardent une tradition guerrière inhérente à tous chevaliers, il est de plus en plus rare de voir un Saint-Saëns sur un champ de bataille.
Domaine : 107 952 hectares (3 239 livres/mois)
Membres connus :
Lignages Gtbc
Lignages 2gk5
Lignages Kbyn
Lignages 14j7
Lignages Pdzq
Lignages H9ji







Généalogie:
 





Lignages Ls3x
Maison de Tancarvelles
La maison de Tancarvelle est une famille noble originaire du Pays-Plat, probablement d'ascendance vikings. D'après leur chronique, ils seraient issus d'un guerrier Norge nommé Tancrède le Dragon, alors homme-lige du jarl de Tancardie. Devenu grand propriétaire terrien, Tancrède a su fonder un puissant lignage qui subsista jusqu'à aujourd'hui. Longtemps turbulents, les Tancarvelles ont été pacifié par les ducs de Cahogne qui ont su se les allier lors du Grand Interrègne.
En 1279 après la mort de Richard l'Ancien, les Tancarvelles se divisent en deux branches rivales : les Fitzonfroi d'un côté et les Fitzmauger de l'autre. La querelle repose sur la légitimité de Mauger, fils aîné de Richard né d'un premier mariage non reconnu par l'Eglise. Pourtant, à la mort de son père, Mauger obtint une lettre de l'Archevêque de Vendaume lui accordant la légitimité, faisant de lui l'héritier de la maison de Tancarvelles en supplantant son cadet Onfroi, jusque là reconnu comme le successeur légitime de Richard. Onfroi en appela au Parlement de Cahogne mais l'assemblée ne sût départager les deux demi-frères. En vérité, le duc était trop content de jouer des rivalités au sein d'une famille restée souvent turbulente et comptait bien en profiter en faisant languir les discussions. Encore aujourd'hui 20 ans après et malgré la mort accidentelle d'Onfroi, l'affaire n'est pas tranchée et la rivalité des deux branches des Tancarvelles pourrie l'entente de la noblesse de Cahogne, Mauger étant marié à Rose de Saint-Saëns et Onfroi à Agnès d'Annequin.

Héritiez des vikings, l'éducation des jeunes hommes de la maison est très orientée vers les arts militaires. C'est naturellement que la famille des Tancarvelle a donné au duché plusieurs grands connétables et de nombreux maréchaux. Ils sont reconnus pour leur courage sur les champs de bataille et leurs exploits militaires. Pour un Tancarvelle, mourir dans son lit est un déshonneur, seul la mort sur le champ de bataille lui apportera le salut.
Domaine : 64 771 hectares (1 943 livres/mois)
Membres connus :
Lignages Az1v
Lignages W6fk
Lignages P39c
Lignages M3mh
Lignages Gdsz







Généalogie:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lignages Lignages Icon_minitime
Lignages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Casus Belli :: Personnages-