Casus Belli
Bonjour, bienvenu sur Casus Belli.
Pour connaître rapidement le forum, cliquez sur le Guide de Jeu.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser dans la partie Contact, vous pouvez y poster sans être inscrit sur le forum.
Au plaisir.

Partagez|
avatar
Messages : 280
Date d'inscription : 07/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Fortune Jeu 27 Juil - 16:17
Gérer sa fortune

la monnaie
Sur le forum, on ne prend en compte que les dépenses en livres, c'est à dire que toutes les dépenses en dessous de la livre ne sont pas comptabilisées. Par exemple, l'achat d'un repas ou le loyer d'une auberge ne sont pas à déduire de la fortune personnelle du personnage étant donné que cela coûte quelques deniers. En revanche, l'achat d'une épée, qui coûte plusieurs livres, est à décompter du trésor et ne peut se faire que si le personnage dispose d'assez d'argent.

Les fortunes
Sur Casus Belli il existe deux fortunes : la fortune personnelle (ou Trésor) et la fortune de l'état (ou revenu fixe).
La première concerne tous les joueurs alors que la seconde ne concerne que les joueurs ayant des terres qui leur rapportent des revenus fixes (les Princes, Seigneurs, tenanciers et rentiers).

La fortune personnelle
Il s'agit du trésor concret que possède le personnage. Il est physique, déposé quelque part (la salle du trésor, une banque, dans une bourse...etc.).
Il sert à payer les dépenses ponctuelles : l'achat d'un objet, faire un cadeaux, payer une rançon, organiser un tournois, un banquet, faire un dons à l'Eglise, acheter une dignité, engager des mercenaires...etc.
Augmenter sa fortune personnelle:
 

La fortune de l'état
La fortune de l'état désigne les caisses publics et se compose des revenus fixes mensuels.
La grande majorité des revenus viennent des impôts (voir Impôts), mais ils peuvent être complété par les redevances des vassaux, les rentes des états tributaires, les intérêts des emprunteurs.
La fortune de l'état sert à répondre aux dépenses fixes mensuelles.
Dépenses fixes:
 


Ce système permet de ne pas avoir "d'horloge RP", c'est à dire de comptabiliser précisément les mois qui passent et d'avoir à actualiser l'argent au fur et à mesure.
Ainsi tout se fait automatiquement sans avoir à calculer le temps qui passe.

Emprunts
Pour emprunter il faut disposer de revenus fixes, auquel cas les usuriers refuseront de vous prêter de l'argent.
Plus vous aurez de revenus et plus les banquiers seront enclin à vous prêter de grosses sommes. Mais le prestige, la réputation et les compétences en intendance ou en diplomatie seront eux aussi importantes dans les négociations.

Les créanciers vous prêtent de l'argent à un taux d'intérêt variable (mais souvent élevé) à rembourser sur plusieurs années (les intérêts s'ajoutent aux dépenses fixes).
Pour emprunter de l'argent, il suffit d'envoyer une missive aux banquiers.

Vous pouvez aussi vous arranger avec un autre joueur pour lui emprunter de l'argent. Les conditions seront alors à faire avec lui.

Les banquiers
Les banquiers sont durs à la négociation. Ils prêtent qu'à des gens de confiance et à des taux d'intérêt élevés, pouvant aller jusqu'à 40%. Mais ils sont capables de lâcher beaucoup d'argent et offrent généralement de long délais pour le remboursement. La "patience est d'or" comme disent beaucoup de marchands en Valentine.
Toutefois, comme tous usurier, les banquiers détestent les mauvais payeurs et n'hésitent pas à engager des mercenaires pour faire cracher les malhonnêtes.

Les moines
Beaucoup de chevalier, ayant toute confiance dans l'honnêteté des moines, n'hésitent pas confier tous leurs biens aux ordres monastiques. Ainsi, les intendants des ordres monastiques sont assis sur une véritable fortune qui leur sert à prêter aux nobles en difficulté.
Les moines prêtent volontiers, à un taux d'intérêt faible, mais souvent de petites sommes.
ils demanderont une forte compensation si l'emprunteur est incapable de rembourser sa dette, comme le lègue d'une seigneurie ou l'envoi d'un fils dans les ordres. Pour cela, ils peuvent demander l'appuie du clergé séculier pour punir les mauvais payeurs et ces derniers se risquent à l'excommunication.

Les guildes
Les différentes guildes présentes dans le Royaume peuvent vous prêter de l'argent si vous entretenez de bonnes relations avec elles.


Fortune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Gentilhommes de Fortune
» La Roue de la Fortune
» Tombeau ou abri de fortune ? [Livre I - Terminé]
» Première étape vers la fortune [solo]
» La fortune sourit aux audacieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Casus Belli :: Administration :: A d m i n i s t r a t i o n :: Mécanismes :: Gameplay : Personnage-