Casus Belli
Bonjour, bienvenu sur Casus Belli.
Pour connaître rapidement le forum, cliquez sur le Guide de Jeu.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser dans la partie Contact, vous pouvez y poster sans être inscrit sur le forum.
Au plaisir.

Partagez|
avatar
Messages : 280
Date d'inscription : 07/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Navires et navigation Mar 18 Juil - 19:09

Etant donné son caractère insulaire le Royaume des Landes a rapidement développé une marine importante, faisant chaque jour le lien entre l'île et le continent. Les Landais sont devenus d'habiles marins, innovant dans l'art de la navigation.
Les deux golfs qui entourent les Landes sont parcourus par des bateaux à voiles et des galères inspiré des navires Valentins à pont unique et pourvus de plusieurs mâts, alors que les fleuves sont utilisées par des barques à fond plat et des barges.

Navigation
Boussole
Avant l'invention de la boussole, les marins se repéraient avec les étoiles, ce qui posait problème lorsque la météo cachait le ciel.
La boussole se compose d’une aiguille magnétisée qui s’aligne sur le champ magnétique de la Terre, indiquant ainsi le Nord magnétique.
Équipée d'une "ligne de foi", un repère parallèle à l'axe du navire donnant la direction suivie, on parle alors de compas.

Sextant
Le sextant est un outil permettant de calculer la distance angulaire entre deux points aussi bien verticalement que horizontalement, grâce à l'action d'un jeu de miroirs.
En observant la hauteur des astres, il est possible de déterminer la latitude.

Astrolabe
L'astrolabe est une instrument astronomique qui permet notamment de mesurer la hauteur des astres et de lire l'heure en fonction de la position des étoiles ou du soleil.
Associé à l'utilisation de la boussole, il a permit de grands progrès dans la navigation.

Les portulans
Les portulans sont des cartes maritimes servant à repérer les ports et les informations utiles comme les hauts fonds, les courants, les lignes de vents. Au non initier, les portulans sont incompréhensibles. Ces cartes ont permis l'ouverture de route commerciale suivie par les marchands.

Équipage
L'équipage des bateaux se compose d'un capitaine, qui dirige le navire, de son lieutenant qui se charge des manœuvres et qui fait le lien entre le capitaine et le reste de l'équipage, d'un quartier-maître, chargé de l'intendance, de maîtres de l'équipage qui commandent aux matelots.
A cela peut se rajouter un chapelain, chargé des sacrements, et d'un barbier, l'équivalent d'un chirurgien.
La flotte est sous les ordres d'un amiral qui commande aux différents capitaines.
En plus de l'équipage les navires transportent généralement des fantassins et des archers, chargés de combattre les navires ennemis et de les aborder.
La plupart des galères de guerre utilisent des esclaves et des repris de justice pour pousser les rames, mais certaines républiques marchandes et compagnies de mercenaires emplois des rameurs professionnels, entraînés aux manœuvres et aux combats.

Armement
Les batailles navales se déroulent la plupart du temps comme sur terre : les navires s'abordent et les troupes s'affrontent sur les ponts jusqu'à la victoire.
Mais les navires sont aussi équipés d'armements particuliers permettant de vaincre l'ennemi même avant l'abordage.

Archers
Principale arme utilisée sur les navires, les archers peuvent tuer les soldats sur le pont ennemis grâce à leurs arcs et leurs arbalètes. Mais bien souvent les armes ont une distance trop faible et la houle en mer empêche d'avoir une excellente précision. Ils sont postés sur des nacelles accrochées aux mats.

Éperon
Pointe renforcée située sur la proue du navire. Il permet de rentrer dans le navire adverse en lui faisant de gros dégâts. Mais parfois, il arrive que le navire attaquant prenne lui aussi d'importants dommages.

Corbeau
Le corbeau est un pont amovible situé à l'avant des bateaux et qui sert à l'abordage des navires ennemis.

Catapultes et balistes
Les navires sont souvent équipés de petites catapultes ou de balistes pivotantes, ayant une distance maximale de 1000 mètres. Les Catapultes n'envoient pas que des pierres mais aussi des "pots en feu", des bombes incendiaires, ou encore, plus exotiques, des jarres remplies d'animaux venimeux comme des scorpions ou des serpents.

Navires militaires
Galère
Galère simple à un rang de 12 rameurs. Rapides et légères, elles servent notamment à la reconnaissance navale et sont souvent camouflées par une peinture bleu-vert océan.
L'équipage est réduit, comprenant 10 hommes en plus des 24 rameurs.
Le bateau est trop petit pour accueillir des armes et son unique moyen d'attaque sont les archers qu'il transporte.  

Birème

Le birème est le navire qui compose la majorité des flottes de guerre.
Il est rapide et bien armé, avec une baliste ou une catapulte, et sa coque est doublée en cuivre ce qui le rend très résistant.
Il possède deux rangs de 80 rameurs et peut transporter une trentaine de fantassins.



Trirème

La trirème possède 3 rangs de rames pour un total de 170 rameurs. Elle fait environ 30m de long pour 5m de large.
C'est le navire de guerre par excellence, un idéal entre la rapidité et la puissance de feu.
En plus de son équipage, la trirème peut transporter 80 fantassins.




Quinquérème

Les quinquérèmes sont les plus gros vaisseaux de guerre. Ils servent souvent de navires amiraux.
Ils font 80m de long pour 10m de large, et emportent avec eux 2 rangs de 5 rameurs par sections verticales.
Ils possèdent un château à l'arrière, servant de cabine à l'état major.
Le quinquérème dispose de tous l'arsenal naval : un puissant éperon à l'avant, des catapultes et balistes, des syphons et plusieurs postes pour les archers.
Ses 250 rameurs et ses trois mâts en font un bateau très rapide, mais sa taille le rend peu maniable.
Il peut transporter 120 fantassins et 50 membres d'équipage.

Navires marchands
Cogue
Le cogue est un navire marchand valentin servant à la navigation fluviale et maritime.
Composé de deux voiles, le cogue est assez large pour accueillir un lourd chargement et une centaine de voyageurs en plus de sa quinzaine d'hommes d'équipages. Il compose la flotte des riches marchands qui font le lien entre le continent et les Landes.

Navires et navigation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Voie de la Navigation
» Etude de la Navigation en Anjou - Bretagne
» La navigation pour les nuls...| PV Acarvius. |
» Etude de la Navigation en Angleterre
» Accident maritime : l’Etat Haïtien doit être responsabilisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Casus Belli :: Administration :: A d m i n i s t r a t i o n :: Encyclopédie :: Annexes-