Casus Belli
Bonjour, bienvenu sur Casus Belli.
Pour connaître rapidement le forum, cliquez sur le Guide de Jeu.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser dans la partie Contact, vous pouvez y poster sans être inscrit sur le forum.
Au plaisir.

Partagez|
avatar
Messages : 280
Date d'inscription : 07/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Épées Ven 1 Juin - 15:56
Styles d'épées
Épées de Cahogne
L'épée de Cahogne est tellement réputée que le Roi en a interdit la vente à l'extérieur du Royaume. C'est l'une des meilleurs armes produites dans les Landes, qui associe un bon alliage, fait du fer du Grand Nord et du charbon de la Crête, au savoir faire ancestral des forgerons Cahons.
Chaque épée étant travaillée avec soin, elles sont toutes parfaitement équilibrées.
Elles sont caractérisées par leur poignée courte entourée de cuir et terminée par un pommeau ovale.

Epées casteloises
Les épées casteloises sont des armes forgées dans la capitale et la région alentour. C'est une épée relativement basique, sans fioriture ni décoration, n'ayant d'autre objectif que de couper. Elle équipe la garde royale de Castelion, mais est souvent associée au brigandage, car comme la brigandine, on la retrouve souvent à la main des bandits en raison de son faible coût et de son importante répartition sur le territoire du Royaume.


Epées luciennes
Les épées de Lucie sont des armes de bonne facture, produites en grande quantité grâce aux techniques uniques des forgerons luciens. Si elles ne bénéficient pas d'un grand soin artisanal, les Ducs privilégiant la quantité à la qualité, leur profusion en fait des armes très utilisées dans tout le Royaume.
Elle est reconnaissable à sa poignée noire, son quillon aux extrémités arrondis et à son pommeau en forme de bouton.


Epées Dwyms
L'épée traditionnelle des Dwyms, apparue dans les Landes à l'époque des premières colonisations de la Petite Lande. Les épées Dwyms sont reconnaissables à leur garde courte et leur lame plus réduite. Ce sont des armes très maniables et rapides, redoutables dans des mains expertes.



Epées valentines
Armes originaires de valentines, elles équipent les marchands et leurs gardes rapprochées.
Ce sont des épées légères, à la lame longue et à la poignée rallongée pour permettre un maniement à deux mains.
Elles sont appréciées des épéistes raffinés qui aiment la grâce de ces armes.



Epées de l'ordre des Portes-Flèches
Produite par les forges épiscopales, ces épées équipent les moines combattants de l'ordre des Portes-Flèches.
Plus que de simples armes, ce sont aussi des symboles, les marques d'une appartenance à une communauté, bien qu'il ne soit pas rare de les voir pendre à la ceinture des laïcs. Elles sont reconnaissables a leur pommeau octogonal décoré d'une croix rouge.
Ce sont des armes de qualité, dont les plus beaux exemplaires sont réservés aux grands officiers de l'ordre.

Claymore de Haute Lande
C'était l'arme traditionnelle des clans de Haute Lande, peu à peu abandonnée au profit d'armes plus légères.
C'est une arme à deux mains, avec une lame d'un mètre et dont les branches du quillon se termine par un trèfle à quatre feuilles.
La claymore se porte dans le dos et non à la ceinture.


Espadon
L'Espadon était l'arme des meilleurs guerriers Landais à l'époque des deux royaumes. C'est une épée à deux mains à la lame très longue, pouvant atteindre les 2 mètres.
Elle permet de grand mouvement de taille et peut être utilisée en demi-épée, c'est à dire en tenant le milieu de la lame pour réduire la longueur de la lame et attaquer avec plus de précision, ou en se servant de la garde comme d'un marteau, utile contre les armures.


Epées uniques
Saint Glaive
Le Saint Glaive est plus qu'une arme, c'est aussi une relique sacrée. L'arme aurait été bénie par saint Sabin lui même, et aurait été la propriété de plusieurs grands hommes du Royaume avant de devenir l'épée dynastique des Rois.L'épée mettrait son porteur sous la protection directe de Dieu. Elle serait particulièrement efficace contre les hérétiques et les infidèles, reconnaîtrait les menteurs et guérirait les écrouelles par son touché. Sa capacité à mobiliser l'ardeur des troupes lorsqu'elles combattent les infidèles est en tout cas avérée.
La poignée de l'épée est faite d'or pure dans lequel sont sculptés plusieurs symboles religieux. Son pommeau contiendrait une relique de saint Sabin, la première phalange de son auriculaire.
Possesseur : Lothaire IV Léo-Plantigrade (PNJ).

Chanteclair
Cette épée doit son nom au bruit qu'elle produit lorsqu'elle fend l'air, dû à sa lame longue et effilée. Chanteclair passe pour être l'une des meilleurs armes jamais forgées.
Sa poignée est faite entièrement d'argent poli, tellement que l'on peut se voir dedans.
D'après sa légende, c'est saint Sabin en personne qui aurait confié l'épée à Laurent, premier Duc de Lucie, après l'avoir bénie ; mais selon les experts, l'arme ne peut avoir plus de 150 ans...
Possesseur : Laurent VI de Rivienne (PNJ).

Escarboucle
Escarboucle était l'épée de Cédric Coeur de Dragon, héros mythique et fondateur de la dynastie des Guivres, qui protégea la Cahogne contre la vouivre. L'épée doit son nom à l'escarboucle qui orne son manche, un grenat rouge foncé récupéré sur le cadavre du dragon. Elle est devenue l'arme des Ducs de Cahogne, que la famille des Guivres se transmet de génération en génération.
L'épée est reconnaissable par sa poignée magnifiquement sculptée, représentant la vouivre terrassée par saint Cédric. Bien qu'ouvragée avec précision, ce n'est pas une arme d'apparat, l'épée est parfaitement conçue pour le combat. Recouverte par le sang de la vouivre, sa lame aurait des vertus magiques ; on raconte que personne ne pourrait guérir d'une plaie d'Escarboucle.
Possesseur : Gonthier II de Guivre (PNJ).

Tailleroche
Cette arme aurait été donnée à Valian des Monts par la fée des montagnes Nordica, afin qu'il puisse vaincre ses ennemis au cour de son épopée. L'épée aurait la capacité de trancher la pierre.
Elle est reconnaissable par sa lame épaisse, sa poignée rouge et sa garde et son pommeau d'or, sculptées de symboles tribaux.
L'épée est la possession des descendants de Valian, les Havreucy, ducs de Cantabrie.
Possesseur : Galéran IX d'Havreucy (PNJ).

Espaire
Espaire est l'épée des connétables du Royaume, que le Roi remet à son grand officier lors de sa désignation, et que celui-ci restitue après la fin de son service.
L'arme est digne du chef des armées. Elle passe pour avoir été l'épée la mieux forgée du Royaume. Sobre mais efficace, l'arme est conçu pour le combat.
Possesseur : aucun.
 

Courteline
Trouvée dans un tombeau Dwyms lors de la conquête de la Petite Lande, l'épée fut surnommée Courteline.
L'arme est reconnaissable par le brillant unique de sa lame et les inscriptions runiques sculptées dessus. Sa poignée est élégante et confortable, l'arme parfaitement équilibrée. Une pierre précieuse orne le pommeau.
D'après les inscriptions, l'arme aurait appartenu à un Haut Roi Dwyms, probablement Iodoque mab Béothas, qu'on sait avoir été enterré dans la Petite Lande.
Possesseur : aucun.  

Briselame
Cette épée était la propriété d'un chevalier nommé ???. Elle a été surnommée "briselame" après la bataille du Gué, car grâce à elle ??? aurait brisé en deux l'arme de son ennemi. Depuis, elle passe pour être l'arme la plus solide du monde, bien qu'on ignore dans quel alliage elle a été forgée. ??? a raconté qu'elle aurait été bénie par de l'eau sacré provenant d'une fontaine de la forêt de Morilionne dans la Marche-Franche.
Possesseur : aucun.  


Griffeloup
Cette épée est une arme maudite hantée par l'esprit d'un loup. Il aurait été enfermé dans la lame par un sorcier derzi après que la bête ait décimé un village entier. Lorsque l'on empoigne l'arme, on peut sentir le coeur du loup battre encore. On raconte que c'est larme qui choisi son propriétaire, et que si celui-ci ne lui convient pas ou plus, elle disparaît. Pour la garder en sa possession, il ne faudrait pas oublier d'abreuver le loup en sang frais.
L'épée se reconnait à son pommeau sculpté en tête de loup dont les yeux, fait de deux rubis, brillent à la pleine lune.
Possesseur : aucun.  

Luna
Cette épée aurait été forgée avec du fer extrait d'un morceau de lune tombé sur la Terre.
Sa longue lame possède des reflets bleutés très étrange. Lors des nuits de pleine lune, on peut sentir la lame vibrer et une aura de chaleur l'entourer.


Possesseur : aucun.  

Épées en acier de Dakthar
L'acier de Dakthar, originaire d'hyperponant, est réputée pour être le meilleur au monde.
Extrêmement rares dans le Royaume des Landes, ces épées sont très prestigieuses tellement la renommée de cet alliage est grand.
Elles sont reconnaissables par leur lame noire qui ne reflète pas la lumière, par leur légèreté et leur équilibre parfait.
Chaque épée est unique, forgée avec grand soin par les meilleurs forgeront d'hyperponant. Souvent leur poignée est finement sculptée et habillée d'or et de pierres précieuses.
Il est possible de trouver quelques exemplaires sur le marché noir, mais gare aux contrefaçons des marchands malhonnêtes.


Épées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Casus Belli :: Administration :: A d m i n i s t r a t i o n :: Encyclopédie :: Annexes-