Casus Belli
Bonjour, bienvenu sur Casus Belli.
Pour connaître rapidement le forum, cliquez sur le Guide de Jeu.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser dans la partie Contact, vous pouvez y poster sans être inscrit sur le forum.
Au plaisir.

Partagez|
avatar
Messages : 280
Date d'inscription : 07/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Le monde connu Jeu 17 Mai - 20:44

Pour les Landais, le monde connu part de l'archipel des Landes situé à l'extrême Est, et va jusqu'aux hauts plateaux d'Insanlar à l'Ouest. Comme pour tous les triaphysites, le monde à pour centre Gamasmène et s'articule autour de trois continent : l'Aurore à l'Est, l'Hyperponant à l'Ouest et l'Austellie au Sud.

Si les pays voisins du Royaume des Landes sont relativement bien connus des insulaires, le reste du monde n'apparaît aux Landais qu'à travers le récit des voyageurs, des pèlerins et des marins.



La Valentine
En raison de sa proximité géographique et culturelle, la Valentine est le pays étranger le mieux connu dans les Landes.
C'est une péninsule située au Nord de l'Estangal, séparée des Landes par la mer de Lucie et reliée au continent par l'isthme d'Alvèse. S'étendant toute en longueur sur la même latitude, la Valentine présente partout le même climat chaud et sec, semblable à celui de la Lucie, sauf dans les régions montagneuses.
Les montagnes du Thalès, à l'Ouest, répondent à l'Antithalès, à l'Est, et les fleuves du Drugazzo et du Barbo abreuvent de grandes plaines fertiles où poussent la vigne et l'olivier. De la Camargua, la région centrale de la péninsule, proviennent la plupart des chevaux exportés dans les Landes.

Après la révolution communale du Xème siècle, la Valentine est devenue un pays très urbanisé, avec plusieurs grandes villes dépassant les 50 000 habitants, possédant leur propre gouvernement autonome et formant de véritable cités-états concurrentes. Grâce au talent de son peuple, elle est rapidement devenue un pôle commercial et financier important, avec ses riches républiques marchandes contrôlant les trafics des épices et de la soie, et ses corporations banquières, usuriers des plus grands princes du monde.
C'est aussi un pays de culture, le berceau d'une révolution culturelle amorçant un renouveau du dessin, de la peinture et de la sculpture. Comme les banquiers et les marchands, les artistes Valentins sont très appréciés à travers le monde.

Après s'être émancipée de la tutelle du Roi d'Estangal, la Valentine s'est divisée en plusieurs principautés rivales.
Certaines forment des républiques ne couvrant que le territoire d'une ville et sa campagne ; d'autres, plus vastes, sont de puissants états féodaux bien administrés.
Parmi les principaux états actuels, on compte la Principauté de Calà, dominée par la famille des Canorta dont l'une des filles est mariée au Roi des Landes Lothaire IV, la République de Pavène, la république de Reino, la république de Ponte, le comté de Talente, le Duché d'Ottavie et la Marche d'Alvèse.

Le pouvoir spirituel est tout aussi morcelé que le pouvoir temporel : la Valentine ne constitue pas une Eglise unie, chaque ville possède son prélat autonome appelé Métropolite. Il arrive de plus en plus, étant donné la situation contiguë des deux pays, que certains prélats en conflit en appellent à l'autorité du Primat des Landes.

Le Royaume d'Estangal
L'Estangal est le plus grand royaume de l'Aurore, mais une grande partie de son territoire s'étend sur un désert aride et des montagnes stériles. Le pays est fait de grands espaces vierges, percés d'îlots de civilisations, de grandes villes construites autour d'oasis.
Sa capitale est Gomore, construite sur les rives du Rio Lubo. Augusta, érigée au milieu du désert du Mìdan, et la seconde ville du pays, capitale du duché de Calave. Domingue, située sur les côtes Nord de l'Estangal donnant sur la mer de ???, est le principal port du pays. C'est la porte d'entrée qui communique notamment avec les Landes.
Autrefois, l'autorité du roi d'Estangal s'étendait aussi sur toute la Valentine. Mais les communes arrachèrent leur indépendance après une longue guerre qui vit la défaite du roi. Aujourd'hui, le monarque revendique toujours la Valentine, mais ses troupes ne traverse plus l'isthme d'Antagènes depuis longtemps.  

L'Estangal est un enchevêtrement complexe de principautés laïcs et ecclésiastiques, de villes libres, de duchés autonomes et d'alleux. Le territoire est très morcelé, rares sont les principautés à former un bloc compacte, la plupart du temps il s'agit d'enclaves et d'union personnelle de territoires lointains.
Le domaine privé du Roi est fait de droit foncier sur des villes, ou des morceaux de villes, des seigneuries, et de biens ecclésiastiques inféodés.
Tout comme le monde laïc, le clergé est un foutoir impossible, fait d'imbrication de juridictions empilées les unes sur les autres. En théorie, le territoire est subdivisé en diocèses, mais dans les faits l'autorité spirituelle locale peut être exercé par un monastère, un simple pasteur ou même un prince laïc.
Au sein même du royaume d'Estangal s'est créer de vaste principauté égalant en puissance celle du Roi. Ainsi, le duché de Calave, entre les mains de la famille des ???, forme un état riche et puissant, capable de rivaliser avec les autres royaumes, notamment grâce à son contrôle du détroit de ???, carrefour commercial important faisant le lien entre l'Aurore et l'Hyperponant.

Le Royaume d'Hisenmark
L'Hisenmark est un royaume à cheval sur le détroit de ???, ce qui lui offre une importante position stratégique. C'est la porte d'entrée vers la mer ???, le point de passage du commerce des harengs, des fourrures et du miel, le dernier arrêt avant d'entrer dans le pays païen des Tortons.
Jusqu'au IXème siècle, l'Hisenmark était le rempart entre le monde triaphysite et les pays Norges. C'est son affaiblissement à cette période qui provoqua les raids vikings, laissant les pilleurs traverser le détroit en toute impunité.

L'Hisenmark est divisée en deux pays très distinct culturellement : le Westerland à l'Ouest et l'Easterland à l'Est. Le Roi, chef élu d'une monarchie parlementaire, contrôle le royaume depuis son île, ???, située entre les deux pays.
La capitale du royaume est Kalham.
Actuellement, la famille des von Kalhausen règne sur l'Hisenmark. Son roi est Leopold III.

La ligue tortonique
La ligue tortonique est une confédération d'anciennes cités Norges converties au triaphysisme. Elle est dirigée par un grand Prince, élu par les échevins et sacré par le Primat des Landes (ou plutôt son légat), qui garde une grande influence sur l'Eglise Tortonne. La ligue est constituée d'une quinzaine de villes de taille variable, dont les plus grande sont Torengard, Vesteberg, ou encore Lindholm. Ces villes sont devenues de riches places commerciales, contrôlant notamment le commerce des fourrures ; elles accueillent de nombreux marchands du monde entier.

La Tortonie est une région de prédication où les moines triaphysites partent pour convertir les peuples païens. La ligue marque au Nord la dernière frontière entre le monde civilisé et les barbares polythéistes.

Janovar Herteling, qui prit le nom de Jean lors de son sacre.

La Vulgarie
On appelle Vulgarie le pays des vulgaires, c'est à dire les peuples barbares païens non civilisés.
Il ne s'agit pas d'un état à proprement dit mais d'une région : les barbares sont divisés en diverses chefferies construites autour d'un chef charismatique, qui s'évaporent dès que le leader disparaît.
La Vulgarie est une masse grouillante incohérente. Si un personnage exceptionnel parvenait à réunir l'ensemble des tribus barbares, se serait la fin du monde triaphysite, car ce Roi disposerait d'une puissance immense.
Parmi les tribus barbares, on compte les Töters, les Jalons, les Cèrs ou encore les Frissons.

L'Hyperponant
Au delà du continent Aurore se trouve l'Hyperponant, le pays où se couche le soleil.
Ce continent est essentiellement connu à travers le récit des pèlerins et des chevaliers croisés qui l'ont parcouru au cour du dernier siècle.
L'Hyperponant est la terre d'origine du triaphysisme et de ce fait occupe une place importante dans l'imaginaire des fidèles : elle est entourée d'une aura mystérieuse et mystique, c'est le pays des Apôtres, des miracles et des êtres fabuleux, des sphinx, des mastodontes et des pentacéros. On la considère comme le berceau de l'humanité, là où Dieu se révéla aux Hommes. On y trouve la ville sainte de Gamasmène qui renferme le Temple primordial, le monastère des Apôtres où fût écrit le Codex, ainsi que plusieurs tombeaux des apôtres élémentaires : saint Nicopaul, saint Cyrul, saint Ixion ou encore sainte Fédérine. En raison de ses importants lieux de cultes, l'Hyperponant est souvent considéré comme la Terre Sainte de la religion triaphysite, d'où la volonté de libérer ces territoires des païens.
C'est aussi le point de passage des riches produits de l'occident : c'est la routes de la soie, de l'opium, de la porcelaine et des épices.

Le Nouvel Empire
Le Nouvel Empire est l'état fondé par les chevaliers triaphysites Aurores après la première croisade.
Il se veut le successeur de l'Ancien Empire conquis par les envahisseurs Kichiques au cours du ?? siècle.

En ???, l'insurrection des triaphysites de Gamasmène ne supportant plus le joug Kichique provoque en réponse la destruction du Temple Primordial, ce qui suscite l'émotion chez tous les fidèles.
L'Eglise décide de réagir en convoquant un grand concile œcuménique qui aboutit à la prédication de la croisade, une grande expédition armée destinée à libérer les terres de l'Ancien Empire de l'occupation Kichique.
Des chevaliers de toute l'Aurore se réuniront, de l'Hisenmark, d'Estangal et de la Valentine mais surtout des Landes, qui grâce à la bonne organisation de leur Eglise sous l'autorité du Primat des Landes seront les plus aptes à répondre à la croisade.
L'expédition durera ? ans. En ???, Gamasmène est libérée et le légat du concile chargé de mener la croisade proclamera la fondation du Nouvel Empire et l'élection d'un nouvel Empereur. La première décision de l'Empereur ???, sera de reconstruire le Temple Primordial.

Le Nouvel Empire restaure le cérémonial impérial : les jeux et les concours, le Sénat, les dignités, la liturgie et le Droit de l'Ancien Empire. Mais tout ça n'est qu'une façade. En vérité, le Nouvel Empire est une monstruosité qui contrefait les rites impériaux, une hybridation entre le système des anciens et la féodalité des royaumes Aurores. Les croisés ont restauré les symboles de l'Empire sans rien comprendre de leur signification. Les titres prestigieux des fonctionnaires impériaux ne sont plus qu'honorifiques, dénués de sens et distribués par l'Empereur pour récompenser ses proches.
Si l'Empereur est effectivement élu, c'est par une caste d’aristocrates issue des chevaliers croisés qui prennent le nom galvaudé de "sénateurs". Le territoire que réunit l'Empire sous son autorité est divisé en plusieurs états féodaux et autonomes que se sont partagés les nouveaux conquérants : des royaumes, des duchés, des principautés.
L'Empereur a peu d'autorité sur ces états, s'il est le maître de la guerre afin de lutter contre les infidèles, en matière fiscal ou judiciaire il doit composer avec la Haute Cour qui réunit tous les vassaux et arrière-vassaux de l'Empire. Cette cour est divisée en factions rivales qui figent et déstabilisent l'Empire, mettant à mal la défense des frontières ; l'Empereur se retrouve souvent démuni et sans ressource pour mener à bien sa mission.

Actuellement, le Nouvel Empire ne s'étend que sur une infime partie du territoire de l'Ancien Empire : l'Isthme d'Hexapole, la Ditique et l'Anatolique, et difficilement sur la côte du Ponant.
Si la croisade est considérée comme un succès, la guerre est encore loin d'être fini. Encore aujourd'hui les chevaliers des Landes partent régulièrement en Hyperponant pour y combattre les infidèles et défendre le Temple Primordial et les frontières du Nouvel Empire.
Récemment, la pression sur ces frontières occidentales se fait de plus en plus fort ; si les Kichiques ont été repoussés dans leurs steppes, les Sanlars comptent profiter de la faiblesse de l'Empire pour conquérir quelques territoires.

Les steppes occidentales
L'Ouest de l'Hyperponant est caractérisé par les grandes steppes où vivent des tribus barbares nomades : les Kichiques, les Batangues, les Mô et les Austromô, les Hûrques ou encore les Orophontes.
Les habitants des steppes sont reconnaissables par leurs yeux noirs en amendes et leurs visages ronds ; ce sont de courageux cavaliers, s'exerçant toute leur vie à monter à cheval, capable de tirer à l'arc en plein galop.

Au Vème siècle, les Kichiques ont rassemblé les diverses tribus nomades pour former la Grande Horde et conquérir les restes de l'Ancien Empire moribond. A leur apogée, ils formaient un grand empire occupant tout l'Hyperponant : des steppes à l'Insanlar jusque dans l'Anatolique.

Au cours du XIème siècle, l'Empire Kichique finit par s'étioler pour se diviser en plusieurs khanat rivaux. La première croisade profita de ce chaos et porta un coup de grâce à la Grande Horde, repoussant les Kichiques dans leur région natale.
Depuis, les nomades attendent dans les steppes la venue d'un nouveau conquérant qui pourra les mener à nouveau aux portes de Gamasmène afin de se venger des chevaliers croisés.

Les hauts plateaux d'Insanlar
L'Insanlar est un pays montagneux et désertique, isolé du reste de l'Hyperponant par de hautes montagnes formant une muraille naturelle tout autour. D'ici partent de très nombreux fleuves, dont le Rehan et la Nahralkabir ; et on y compte les plus hauts monts connus, comme le Jabal Altanin qui atteint les 8000m d'altitude.

Autrefois, l'Insanlar formait un vaste empire sous le joug du Malik-al-muluk, le roi des rois ; mais aujourd'hui, si ce personnage n'a pas disparu, il a perdu toute autorité temporelle sur les différents émirats du pays pour ne devenir qu'un prince spirituel aux pouvoirs honorifiques. La réalité du pouvoir est détenu par les sultans, les émirs et les atabegs, qui passent leur temps à se faire la guerre.

Depuis l'époque de l'Ancien Empire, les Sanlars sont convertis au triaphysisme mais sous une forme considérée comme hérétique, la Jaddadislah, c'est à dire la "nouvelle réforme", qui supplanta non sans mal la religion chamanique polythéiste.

Le monde connu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Coupe du monde 2014 avec Pokémon [Autre]
» Carte du Monde Connu - Saison 1
» One Piece, ou le manga le plus vendu au monde
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Casus Belli :: Administration :: A d m i n i s t r a t i o n :: Encyclopédie :: Annexes-